Cours de théâtre ou cours d'impro, que choisir ?

26/12/2017

 

Cours de théâtre ou cours d'impro, tu te demandes lequel est fait pour toi ? Nous t'offrons un petit aperçu des différences, ressemblances et particularités de ces deux arts de la scène.

Petit point d'histoire : les premiers pas du théâtre improvisé datent du IIIème siècle avant J-C, où la comédie Atellane jouait à Rome. Le théâtre et l'improvisation proviennent d'une naissance commune, dont le premier servait le second qui lui-même vantait les mérites du théâtre : l'un ne va donc pas sans l'autre (CQFD). Puis, au fil des années, ces deux arts se sont mis à exister et évoluer indépendamment, tout en restant très proches néanmoins. Bon, on va s'arrêter ici pour la partie historique avant que Stéphane Bern ne s'incruste. 

 

Points communs :

  • Le lieu : la scène unit les deux arts, même si en impro on lui donne le nom particulier de "patinoire". 
     

  • Le groupe : au théâtre comme en improvisation, le groupe est un élément central. Il s'agit la plupart du temps de co-créations, faites dans la bienveillance et le partage.
     

  • Le jeu d'acteur : qu'il s'agisse d'incarner un seul personnage au théâtre, ou plusieurs en impro, la justesse du jeu est essentielle.
     

  • Aisance en public et éloquence : l'impro, comme le théâtre, permettent tous les deux d'être plus à l'aise et plus éloquent en public.


DIFFÉRENCES :

  • L'essence : alors que celle du théâtre est l'adaptation scénique minutieuse d'une pièce ; celle de l'improvisation est au contraire de faire croire au public que tout ce qui se passe sur scène est prévu. 
     

  • Le contenu : les cours de théâtre permettent l'appropriation et l'adaptation du travail d'un auteur (une pièce de théâtre), ils nécessitent donc un réel travail de mémorisation. En impro, même si t'as Alzheimer, pas de soucis ! Tout se crée dans l'instant sans aucune préparation du texte.
     

  • Le degré de liberté : même si le théâtre a connu une grande évolution en permettant de se détacher de l'unité de temps et de lieu de l'époque du classicisme, l'improvisation est un art scénique bien plus libre. En effet, tous les personnages peuvent évoluer dans n'importe quel univers. 
     

  • Le costume : au théâtre chaque comédien porte un costume propre au personnage qu'il incarne. Les improvisateurs quant à eux n'ont pas le moindre accessoire ni artifice. Ils doivent faire preuve de créativité pour faire exister leurs costumes aux yeux du public. 
     

  • Les rôles : plusieurs personnes seront nécessaires pour préparer un pièce de théâtre : le metteur en scène, le scénariste, ainsi que les acteurs. En impro, tous ces rôles sont occupés par l'improvisateur à lui seul (voir l'explication de ce qu'est l'improvisation sur notre page d'accueil : www.improvise.be)

 

LES PETITS PLUS DE L'IMPROVISATION :

  • Développement personnel : l'improvisation a un plus grand impact au niveau du développement personnel. En impro, on reste soi-même. On ne devient pas un chevalier en quête du dragon, on ne cherche pas à donner la meilleure incarnation possible de ce chevalier, mais plutôt à faire ressortir le chevalier qui sommeille en nous (K. Johnstone, 2000).  C'est par le surpassement de soi, c'est-à-dire le fait de sortir de sa zone de confort et de lâcher prise, que le développement personnel intervient. 
     

  • Spontanéité : faire face à l'imprévu semble être bien plus facile pour l'improvisateur habitué à l'absence de base textuelle, que pour le comédien pour qui le trou de mémoire est une véritable crainte. Développer sa répartie et sa spontanéité est un élément phare de l'impro. 
     

  • Variété : dans les cours de théâtre, on se focalise souvent sur un seul personnage et un seul texte qu'on va travailler encore et encore jusqu'à la date de la représentation. Dans les cours d'improvisation, on incarne des dizaines de personnages dont les répliques ne sont jamais les mêmes puisqu'elles sont improvisées. 
     

  • Rien à préparer : dans les cours de théâtre, il faut mémoriser des répliques. Dans les cours d'impro, rien besoin de préparer, il suffit d'être spontané ! (nos vies sont déjà bien assez remplies comme ça !)

 

CE QU'IL FAUT RETENIR : Il existe une réelle connexion entre l'improvisation et le théâtre. D'ailleurs, de nombreux exercices d'échauffements sont communs aux deux arts. Attention néanmoins, le meilleur comédien ne sera pas nécessairement le meilleur improvisateur et vice-versa. Ces arts scéniques ont beau être très proches, ils restent très différents. Il s'agit avant tout de savoir si l'on préfère évoluer dans un univers textuel et préparé, ou plutôt dans l'inconnu et l'imprévu. 

 

 

Cet article n'est que l'exposé d'un avis personnel, issu d'une pratique commune du théâtre et de l'improvisation. Il ne se veut pas exhaustif. Nous espérons t'avoir éclairci sur certains points. Si l'impro t'attire, n'hésite pas à jeter un coup d'oeil à nos cours d'impro à Liège : www.improvise.be 

Please reload

Articles récents
Please reload

Rejoins notre mailing list !
Tu veux en savoir plus sur nos formules ?
Tu as besoin d'informations pratiques ?
Tu veux nous adresser une lettre d'amour ?
(Notre réponse peut tomber dans les spams, vérifie-les !)
Contact

La Confrérire ASBL
Rue des Fories 1 / 54

4020 Liège

0494 67 22 30

info@improvise.be

  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon

© 2018 - La Confrerire asbl - Tout droit réservé - Design by